• Publicité

[ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Tous sur les micro-poissons ou les bestioles pour nano

[ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar Kracmak » Lun 18 Fév 2019 12:07

Bonjour à tous,

J’ai décidé de faire cet article pour les personnes qui arrivent sur le forum pour nous présenter leur futur aquarium de 30,35,60 litres et repartent avec des désillusions car : les guppys, arlequins ou platys, c’est 80 litres net minimum (100 litres brut) et que les néons ont besoin d’une longueur d’aquarium d’au moins 1 mètres et s’élèvent par banc de 10 minimum, même si le vendeur vous a affirmé le contraire(son job c’est de vendre, comme son nom l’indique, le bien être de poissons passe souvent après malheureusement, on en a tous fait l’expérience).
Si tu fais partis de ces personnes, je sens poindre la déception au fond de ton petit cœur tout triste. Mais… pas d’inquiétude, cet article vas te permettre de découvrir des espèces merveilleuse et adaptées à ton aquarium

Ça va mieux ? Sèches tes larmes et rentrons dans le vif du sujet : quel est le but de cet article ?

Cet article a pour but de te faire découvrir des espèces souvent inconnues des débutants mais qui ne sont pas forcément plus difficiles à maintenir que ton guppy chérie. Il n’a pas pour vocation de t’expliquer comment maintenir ces différentes espèces. Il est là pour te donner suffisamment d’informations pour que, si l’espèce te plaît, tu puisses facilement savoir si il est adapté ou non à ton installation.
Vu le nombre d’espèces que je compte traiter, ça va me prendre pas mal de temps donc je vais commencer par un liste des espèces, auxquels suivront les articles pour chacun d’entre eux. Cette liste est sujette à être complétée si certains membres me suggèrent des espèces que j’aurais peu oublier.


Killies (Aphyosemion Australe)
Betta (splendens)
Danio Margaritatus
Danio erythromicron
Rasbora brigittae (Merah, Maculata, Urophtalmoides)
Microdevario Kubotai
Paracheirodon simulans
Corydoras Harbrosus
Corydoras Pygmaeus
Hyphessobrycon Amandae
Heterandria Formosa
Danio Tinwini
(Poecilia Wingei)
Trichogaster Chuna
Trichopsis Pumila
Mikrogeophagius Ramirezi
Apistogramma Cacatuoides
Pseudomugil gertrudae
Pseudomugil Signifer
Carinotetraodon Travans
Brachygobius Xanthozonus
Neocaridina Davidi
Caridina Cantonensis
Cambarellus texanus/diminutus

Bien sûr, chaque article pourra être sujet à débat et/ou à modification en cas d’erreur ou d’oublis de ma part donc, les habitués du forum, ce post est aussi pour vous bande de petits veinard (vous pensiez que je vous avais oubliés, hein ?)



Danio Perlé Celeste
Image
Nom : Danio Margaritatus (microrasbora galaxy, danio perlé celeste)
Origine : Myanmar
Taille : 2-3 cm
Mode de vie : en banc d’au moins 10 individus
Volume minimum : 40 Litres
: 22-26°C
PH :6-8
GH : 4-10°
Description : Petit Danio, plutôt timide, à la maintenance facile. Il se montrera plus si il est maintenue en groupe important. C’est une espèce pacifique qui cohabite bien avec la plupart des autres poissons et des crevettes, mais du fait de sa timidité, la maintenance en bac communautaire n’est pas toujours une réussite.
Si les conditions de maintenance sont respectées, la reproduction se fera naturellement : les parents exerceront de la prédation sur certains œufs mais une fois éclos, les alevins ne seront pas embêtés.



Le poisson combattant
Image
Nom : Betta Splendens (Combattant du Siam, Poisson combattant)
Origine : Asie du sud-est : Thailande, Vietnam, Cambodge principalement
Taille : 6 cm (femelle), 8 cm (mâle)
Mode de vie : Solitaire (absolue pour le mâle)
Volume minimum : 20 Litres
: 24-24°C
PH : 6.5-7.5
GH : 5-15°
Descriptions : On ne présente plus le fameux poisson combattant, exposées dans des verres d’eau dans les animalerie.
Sauf qu’au même titre que le poisson rouge de nos bocaux, le combattant ne peut vivre dans ces conditions : il en résulte une espérance de vie beaucoup plus courte ainsi qu’un système immunitaire affaibli donc plus exposé aux maladies.
Le combattant peut être maintenue dans un petit volume mais il doit être bien planté (il aime bien se poser sur une feuille large type anubia, près de la surface) et avec une eau de qualité. La filtration n’est pas une obligation si on décide de partir sur un système Low Tech (ils n’aiment pas trop le courant) mais le chauffage est impératif, même à l’intérieur d’une maison (température de 24° minimum pour l’aquarium). Des plantes flottantes réduiront l’intensité lumineuse et serviront de support au nid de bulle. Comme tous les Labyrinthidés il a besoin de venir régulièrement respirer à la surface (ce qui lui permet de vivre dans une eau pauvre en oxygène dans son milieu naturel) : on évitera donc de lui proposer un aquarium trop haut.
Le mâle doit être maintenue seul de son espèce, mais les femelles peuvent être maintenues en petit groupe dans un volume plus grand ,à condition qu’elle soient de la même portée. Sans ça, la bonne cohabitation entre les femelles n’est pas garantie.
La maintenance en bac spécifique est possible avec des poissons non territoriaux, plus petits, et n’arborant pas de voiles ou de couleurs vives (éviter les guppys, mollys, gouramis, etc…).
La reproduction se fera en bac spécifique, car le mâle protège farouchement son territoire de TOUS les intrus pendant l’incubation des oeufs.



Le Betta Rubra
Image
Nom : Betta Rubra (Toba betta)
Origine : Asie (Indonesie)
Taille : 4-5 cm
Mode de vie : En couple ou en harem
Volume minimum : 40 Litres
: 22-25 °C
PH : 5-6
GH : 1-5
Descriptions : Le betta Rubra est un poisson de la même famille que le fameux Combattant du Siam qui se plaît aussi dans un petit volume. Contrairement à son cousin, il peut être maintenue en couple ou en harem. En présence de femelles, le mâle arbore des couleurs plus marqués.
La cohabitation semble être possible avec des poissons non territoriaux et pas trop vifs.
La difficulté de sa maintenance réside dans le PH qui doit être impérativement inférieur à 6. Une eau ambrée par l’apport de tourbe ou de catappa ne sera pas un problème et aurait même comme effet de l’apaiser.
Il existe beaucoup d’autres espèce de Betta, pas aussi agressives que que le betta splendens qui peuvent être maintenues dans de petits volume et présentent un caractère très intéressant à observer. On en retrouve de plus en plus en animalerie et en bourse d’aquariophilie. Les deux espèces présentées ne sont que les plus répandues à l’heure actuelle.



Le Cap Lopez
Image
Nom : Aphyosemion Australe (Killie Cap Lopez, Cap Lopez)
Origine : Afrique Sub-saharienne (Gabon, Congo, RDC)
Taille : 4-6 cm (femelle plus petite que le mâle)
Mode de vie : Seul, en Couple ou en Trio
Volume minimum : 20 Litres
: 20-24°C
PH : 5-7
GH : 3-10
Descriptions : Dans le monde merveilleux de l’aquariophilie, il existe un société secrète : ses membres se font appeler les killiphiles et leur secte le KCF. Il ne veulent maintenir que des poissons appartenant à la même famille : les Killis (ou Killies, ils ne sont même pas d’accord entre eux).
Les killis sont une famille de poissons aux comportement et condition de maintenance atypique. Ils représente un branche de l’aquariophilie à part mais qui a tendance à se populariser de plus en plus. Le Cap Lopez a servi d’ambassadeur à cette popularisation, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vous présenter cette espèce.
Sachez cependant que, dans une certaines mesure, la plupart des killis se maintiennent de façon assez similaire, même si chaque espèce a ses particularités.
Ils sont une bonne alternative aux combattants si vous voulez plus d’un poisson coloré dans votre aquarium. La cohabitation combattant/killis se passe rarement bien, surtout dans un petit volume.
Ce sont des poissons calmes, pseudo-territoriaux, qui préfèrent une eau stagnante et un aquarium densément peuplé avec une lumière tamisée par des plantes flottantes ou autres. Ce sont de très bons sauteurs qui, dans la nature, se déplacent de trou d’eau en trou d’eau par des bonds spéctaculaires : un couvercle complet sera donc obligatoire si on ne veut pas retrouver Bubulle, tout sec, sur le tapis, un soir en rentrant du boulot. Une hauteur d’eau de 15-20 cm sera suffisante pour beaucoup d’espèces : c’est pourquoi les éleveurs favorisent les aquariums longs et bas de type tartarium.
Certains Killis ont beaucoup de mal à s’habituer à la nourriture sèche qu’on trouve dans le commerce : dans ce cas, la nourriture vivante ou à défaut congelée est indispensable. Pensez à vous enseigner auprès de l’éleveur d’où proviennent vos poissons.
La cohabitation inter-espèce, même avec d’autre killis se passe rarement bien : il est conseillé de les maintenir en aquarium spécifique.
La reproduction est souvent assez aisée, et se fait grâce à un mop.

Si ma petite explication sur le killis vous a donné envie d’en savoir plus, je vous partage deux liens :
Le site du KCF : le site, et surtout le forum vous fourniront plus de renseignements
Killis Pratiques : Le site d’un des membres qui maintient beaucoup d’espèces et a fait des fiches de maintenances très bien réalisées.
Une des particularités des killis c’est que leur oeufs peuvent survivre hors de l’eau pendant une longue période. C’est grâce à ça que les passionnés peuvent d’échanger des spécimens par la poste.



Rasbora Émeraude
Image
Nom : Danio Erythromicron (Rasbora Émeraude)
Origine : Asie (Myanmar, Lac Inle)
Taille : 2-3 cm
Mode de vie : En Banc d’une douzaine d’individus minimum
Volume minimum : 60 Litres
: 21-25°C
PH : 7-8
GH : 10-20°
Descriptions : Endémique au Lac Inle, c’est une des quelques espèces de microfish asiatique qui s'épanouit dans une eau basique et dure.
A cause de son caractères très timide, il a besoin d’un aquarium densément planté et de colocataires calmes, non territoriaux et d’une taille comparable à la sienne. Habité aux eaux peu profondes où poussent des plantes palustres, il se sentira plus en sécurité avec un éclairage tamisé.
La reproduction ne pose pas de difficultés particulières si ce n’est que les parents ont tendance à manger leurs propres oeufs si on les laisse faire.
C’est un poisson plutôt fragile qui ne supporte pas les température trop haute ni les variations trop brutales des paramètres.



Rasbora Orné
Image
Nom : Boraras Brigittae (Rasbora Orné, Rasbora moustique)
Origine : Asie (Indonésie pour les brigittae)
Taille : 1,5-2,5 cm
Mode de vie : En Banc d’au moins une dizaine d’individus minimum
Volume minimum : 40 Litres
: 25-28°C
PH : 4-7 pour le brigittae, différents pour les autres boraras
GH : 3-10°
Descriptions : Toutes les espèces du groupe Boraras se maintiennent de la même façon. D’ailleur, les animaleries ne font souvent pas la distinction entre les sous espèces et le vendent mélangés sous les terme rasbora moustiques. Les sous espèces sont pourtant facilement identifiables :
Brigittae
Image
Merah
Image
Maculatus
Image
Urophtalmoides
Image
Si vous décidez de faire de la reproduction, soyez vigilant à le faire avec des individus de la même sous espèce car les Boraras sont hybridables entre eux.
Comme beaucoup de poissons de cette taille, ils ont besoin d’un aquarium densément planté pour se sentir en sécurité. Ils ne sont pas spécialement timides et passeront leur temps dans la partie haute de l’aqua.
La cohabitation avec un combattant donne souvent de très bons résultats ainsi qu’avec les crevettes naines de type neocaridinas sans représenter un réel danger pour les juvs.
Espèce très accessible aux débutants. Cependant la reproduction peut parfois être compliquée certains recommandant un PH très acide (en dessous de 5.5 pour les brigittae).



Néon vert
Image
Nom : Microdevario Kubotai (Néon vert, Neon de Chine, Rasbora Emeraude)
Origine : Thaïlande
Taille : 2 cm
Mode de vie : En banc d’au moins une dizaine d’individus
Volume minimum : 40 Litres
: 22-26°C
PH : 6-7
GH : 3-10°
Descriptions : Appelé aussi Néon Vert, il n’appartient pourtant pas à la même famille que le Néon Bleue. C’est le Microfish par excellence : facile à maintenir, s’entend avec quasi toutes les autres espèces qu’on peut maintenir aux même paramètres et dans la bouche desquels il est trop gros pour rentrer, il se reproduit très facilement et sans intervention extérieur si les paramètres sont respectés (en bac spécifique).



Faux néon
Image
Nom : Paracheirondon Simulans
Origine : Amazonie (Bresil, Venezuela, Colombie)
Taille : 2-2.5 cm
Mode de vie : En banc d’une dizaine d’individus minimum
Volume minimum : 60 Litres
: 23-27°C
PH : 5-6.5
GH : 1-5
Descriptions : Je croyais que mon aquarium était trop petit pour y mettre des néons ? C’est toujours vrai. Sauf qu’il ne s’agit pas du fameux Néon Bleue (Paracheirodon Innesi); mais de son cousin plus petit. La différence n’est pas flagrante pour un oeil non avertis, mis à part pour la taille : 4 cm pour la vedette des aquariums communautaires contre 2 cm pour son cousin moins connue. Mis a part ça son comportement et sa maintenance sont similaires.
Avec l’hyphessobrycon Amandae, il est la star des bac d’aquascaping car sa petit taille augmente les perspectives et l’effet de profondeur du paysage.
Cependant, une soixantaine de litres sont nécessaires pour maintenir une dizaine d’individus (groupe minimum), mais ce volume ne permet pas d’en accueillir beaucoup plus sous peine de se retrouver rapidement en surpopulation. Donc en nano ce sera en spécifique uniquement (vous pourrez éventuellement ajouter quelques crevettes naines si l’envie vous prend). Ils seront cependant plus épanouis dans un aquarium plus grand (80 litres) et dans un banc de 15 individus.
Comme pour son cousin, n’espérez pas de reproduction spontanée. Celle-ci n’aura leux qu’après avoir suivi un protocole spécifique. C’est pourquoi, vous le trouverez uniquement chez les éleveurs professionnels par le biais des animaleries ou VPC : n’espérez pas en trouver de disponible en bourse ou au club d’aquario du coin.



Corydoras Poivre et Sel
Image
Nom : Corydoras Harbrosus (Corydoras poivre et Sel)
Origine : Amazonie (Colombie, Vénézuela)
Taille : 3 cm
Mode de vie : Grégaire, 6 individus minimum
Volume minimum : 50 Litres
: 23-27°C
PH : 6-7
GH : 5-15°
Descriptions : Un des plus petit corydoras disponible en aquariophilie, c’est un animal grégaire qui doit être maintenue en groupe d’au moins 6 individus en spécifique. Si on veut les intégrer à un aquarium communautaire, il faudra agrandir le banc à une dizaine d’individus sous peine de les voirs se cacher toute la journée et ne sortir qu’au moment de l’extinction des éclairage.
Contrairement à sa réputation, il n’aura qu’une efficacité limitée pour “nettoyer” le sol de votre aquarium qui devra être le plus propre possible pour éviter qu’il ne développe des mycoses.
Comme tous les corydoras il passera le plus claire de son temps à fouiller le sol à l’aide de ses 4 barbillons pour y trouver des micro-organisme et des restes de nourriture : il faudra donc favoriser les surfaces dégagés au sol et bien choisir son substrat pour qu’il n'abîme pas les barbillons qui sont très fragiles et ne repoussent pas une fois sectionnés.
La reproduction est possible en communautaire mais les oeufs comme les alevins seront certainement la proie des autres espèces de l’aquarium.
Ses conditions de maintenance (PH neutre, Dureté moyenne, T° 23-27, bon mangeur, ne nécessitant pas un aquarium très planté) en font un poissons très accessible aux aquariophiles débutants.



Corydoras Pygmée
Image
Nom : Corydoas Pygmaeus (Corydoras Pygmée)
Origine : Amazonie (Brésil)
Taille : 2 cm
Mode de vie : Grégaire : 12 individus minimum
Volume minimum : 60 Litres
: 21-25°C
PH : 6.5-7.5
GH : 3-10°
Descriptions : Le plus petit des corydoras. Ne dépasse pas les 2.5 cm. Animal très timide, un groupe important sera nécessaire, même si le banc ne restera pas systématiquement groupé à la manière des banc des tétras ou des rasboras : on pourra retrouver des individus aux quatres coins du bac, mais le nombre d’individus a son importance pour réduire le stress des individus.
Eviter la cohabitation avec les poissons trop gros ou trop agressifs comme les guppys ou les cichlidés nains.
La reproduction n’est pas difficile à obtenir, mais la difficulté réside dans la survie des alevins : leur petite taille ne leur permet pas d’être nourris avec les aliments habituellement dédiés aux alevins.
Comme tous les corydoras il passera le plus claire de son temps à fouiller le sol à l’aide de ses 4 barbillons pour y trouver des micro-organisme et des restes de nourriture : il faudra donc favoriser les surfaces dégagés au sol et bien choisir son substrat pour qu’il n'abîme pas les barbillons qui sont très fragiles et ne repoussent pas une fois sectionnés.



Tetra amande
Image
Nom : Hyphessobrycon Amandae (Tetra Amandae)
Origine : Amazonie (Brésil)
Taille : 2-3 cm
Mode de vie : En banc d’au moins 8 individus
Volume minimum : 60 Litres
: 22-28°C
PH : 5.5-7
GH : 3-10°
Descriptions : Petit Poisson amazonien au corps entièrement orange, le tetra amandae est la star des aquarium d’aquascape de type Iwagumi. En effet, sa couleur orange tranche parfaitement avec le vert tendre de la gazonnante qui prédomine dans ce type d’aquarium. Cependant, il s'épanouit mieux dans un aquarium avec quelques racines et plantes à tiges pour lui permettre de se cacher si le besoin s’en fait sentir.
La reproduction de ce petit characidé n’est pas des plus compliquée mais doit se faire dans un aquarium de repro duquel on retir les parents immédiatement après la ponte : en effet ces derniers sont les principales prédateurs des oeufs et des alevins.
Poissons accessible aux débutants et à ceux qui veulent se lancer dans l’aquascaping.



Poisson Moustique
Image
Nom : Heterandria Formosa
Origine :Amérique du nord (Sud-est des Etats-Unis)
Taille : 2-3 cm
Mode de vie : En Harem d’au moins 5 individus
Volume minimum : 20 Litres
: 20-26°C
PH : 6.5-8
GH : 10-20°
Descriptions : Lointain cousin du célébrissime Guppy, ce poisson est l’un des plus petit vertébré du monde. Dans la nature, on le retrouve dans les parties stagnantes de certains cours d’eau ainsi que dans une partie des Everglades en Floride. de ce fait, il se plaît tout aussi bien en eau saumâtre qu’en eau douce.
Ce n’est pas un très grand nageur qui a l’habitude de vivre dans les eaux peu profondes des berges, densément végétalisées. L’aquarium ne devra pas être spécialement grand mais devra refléter cette spécificité avec un nombre important de décors et de plantes.
Comme pour son cousin, la reproduction n’a rien de compliqué et peut même poser un problème : en effet, les mâles sont insatiables et harcèleront les femelles jusqu’à épuisement de ces dernières si le ratio d’1 mâle pour 3 femelles n’est pas respecté.
La maintenance en communautaire ne semble pas poser de problème tant que les autres poissons ne sont pas suffisamment gros pour en faire leur dîner.
La difficulté viendra de la nourriture qui devra être variée et suffisamment petite pour qu’ils puissent l’attraper. La nourriture vivante est idéal, d’autant que ce sont de très bon chasseurs.



Danio Tinwini
Image
Nom : Danio Tinwini
Origine : Asie (Myanmar)
Taille : 2.5 cm
Mode de vie : En banc d’au moins 10 individus
Volume minimum : 40 Litres
: 20-26°C
PH : 6-7.5
GH : 1-5°
Descriptions : Petit Danio qui évolue en eau rivière dans son milieu naturel. Il se plaira donc mieux avec un minimum de courant de surface dans l’aquarium et appréciera que sa nourriture arrive par le courant. Comme pour la majeur partie des microfish, il appréciera un aquarium densément planté imitant les berges d’un rivière ou d’un lac pour pouvoir se mettre à l’abris en cas de danger.
Petit poisson très vif et insatiable, il ne devra pas être maintenue avec d’autres poissons lent à manger comme les combattants sous peine de leur subtilise toute la nourriture sous leur nez.
Le reproduction n’est pas compliquée et se fait souvent en spontanée même en communautaire, mais les parents comme les autres poissons peuvent manger les oeufs si ils ne sont pas mis à l’abris.
Remarque : comme pour le Boraras Brigittae, il est courant qu’en animalerie, d’autres danios soient vendus sous l'appellation tinwini comme les Danio Kyathit sp Ocelot. Hors ces derniers ont besoin d’un volume de nage beaucoup plus important que le Danio Tinwini (de l’ordre de 80 cm de longueur).



Guppy Endler
Image
Nom : Poecilia Wingei (Guppy Endler)
Origine : Amérique du Sud (Venezuela)
Taille : 2.5 cm (mâles) 4 cm (femelles)
Mode de vie : En Harem d’au moins 4 individus
Volume minimum : 50 Litres
: 23-28°C
PH : 6.5-8
GH : 8-18° (n’est pas très regardant sur la dureté de l’eau)
Descriptions : Plus petit que son cousin, le roi des aquariums, le Guppy Endler est une espèce à part entière et non une sélection du célèbre Guppy. Cependant son maintien est en tous points similaire à celui du Poecilia Reticulata à deux exceptions : La température qui doit être supérieur à 23°C et le volume minimum de 40 Litres contre 80 pour son cousin.
Il est pratiquement impossible de reconnaitre une femelle Poecilia Wingei d’une femelle Poecilia Reticulata, sauf pour les spécialistes. Il vous faudra donc faire confiance au vendeur sur ce sujet.
Il est primordiale pour les guppys, plus que pour les autres poissons, d’éviter les poissons issus d’élevages commerciaux et de se tourner vers des éleveurs amateurs par le biais des bourses, clubs d’aquario ou petites annonces : L’offre est forte quelque soit l’endroit ou on habite, le poissons aura des meilleurs chances de survie et les prix seront bien plus attractifs.
La variété de morphes que l’on retrouve en magasin est le fruit d’un sélection pour certains et du croisement avec des guppys Reticulata pour d’autres : cependant, les hybrides issus de Reticulata sont la plupart du temps stériles, preuves supplémentaire que les deux sortes de guppys appartiennent à des espèces différentes
Le Volume de 50 Litres est un minimum pour un Harem de 4 poissons ou un petit groupe de mâles (à éviter) mais deviendra vite trop petit si on ne fait rien, du fait de la vitesse de reproduction de l’Endler.



Gourami Miel
Image
Nom : Trichogaster Chuna (Colisa Chuna, Colisa Sota, Gourami miel)
Origine : Asie (Inde, Bangladesh)
Taille : 6 cm (mâles), 4 cm (femelles)
Mode de vie : En couple
Volume minimum : 60 Litres
: 22-28°C
PH : 6-7.5
GH : 5-15°
Descriptions : Un des plus petits colisa qu’on trouve en aquariophilie et probablement un des plus sociables. Il doit cependant être maintenue en couple car les mâles deviennent territoriaux pendant la période de reproduction et chasse tous les poissons d’un taille égale ou supérieur à la sienne.
Il existe de nombreuses patrons de couleurs disponibles dans le commerce dont une; Colisa Chuna rouge; qui est en fait une hybridation avec le Trichogaster Lalia et est donc stérile.
Une cohabitation qui semble fonctionner régulièrement dans un aquarium de 60 litres est un couple de Tichogaster Chuna avec un trio d’écrevisses CPO : Cambarellus patzcuarensis var. Orange même si il ne faut pas espérer voir beaucoup de juvéniles CPO survivre face aux colisas.



Gourami Grogneur Nain
Image
Nom : Trichopsis Pumila (gourami grogneur nain)
Origine : Asie du sud est (Laos, Thaïlande, Indonésie Malaisie)
Taille : 4 cm
Mode de vie : En groupe (un couple seulement dans un Nano)
Volume minimum : 60 Litres
: 25-27°C
PH : 6-7
GH : 2-8°
Descriptions : PLus petit représentant de la famille des Trichopsis (gouramis grogneurs), c’est un poisson vivant normalement en groupe, et partageant une partie de son habitat avec le fameux Betta Splendens (Vidéo). Il a donc besoin d’un aquarium avec peu de courant et beaucoup de végétation. Des plantes de surface le rassureront et pourront servir de support à son nid de bulle. Autre point commun avec le combattant : il possède un labyrinthe pour respirer à la surface et a besoin d’un aquarium avec une hauteur d’eau pas trop importante (30 cm max).
Comme pour le Trichogaster Chuna, il doit être maintenue exclusivement en couple dans un aquarium de taille Nano : compter 120 à 150 litres pour un groupe, pour permettre à un couple de s’isoler en période de reproduction
La reproduction est similaire à toutes les autres espèces de colisas, sauf que la femelle n’est pas chassée après la ponte : elle défend le territoire pendant que le mâle prend soins des alevins.

Ramirezi
Image
Nom : Mikrogeophagus Ramirezi (Poisson Papillon, Ramirezi)
Origine : Amazonie (Colombie, Venezuela)
Taille : 5 cm (mâles) 4 cm (femelle)
Mode de vie : En couple dans un Nano
Volume minimum : 50 Litres
: 23-30°C
PH : 5-6.5
GH : 1-8°
Descriptions : Originaire du nord ouest de l’Amérique du sud, on le retrouve sur un large aire de répartition dans des biotopes variés allant du bras de fleuve à la plaine inondée. C’est ce qui explique le large éventaille de paramètre qu’il supporte à deux exceptions près : l’eau est toujours très douce et acide (voir très acide).
Cependant, le fait qu’il support un large éventaille de paramètres ne signifie pas que ce soit un poisson robuste : il reste fragile et est plutôt réservé à des aquariophiles avec un minimum d’expérience.
Classé dans la catégorie des cichlidés nains amazoniens, c’est un poisson calme le plus souvent qui supporte très bien les aquariums communautaires tant qu’il est la seule espèce territoriale
Dans la nature, le mâle et la femelle se choisissent dans un groupe, mais en aquarium ce n'est pas toujours possible
Autre contrainte dans sa maintenance : il doit être nourris avec une nourriture variée : les paillettes ou granulés ne peuvent lui suffire seules.

Apistogramma Perroquet
Image
Nom : Apistogramma Cacatuoides (apisto, apistogramma perroquet)
Origine : Amazonie (Brésil, Colombie Pérou)
Taille : 8 cm (mâles) 6 cm (femelles)
Mode de vie : En couple ou en harem
Volume minimum : 60 Litres
: 24-28°C
PH : 6-7.5
GH : 1-10°
Descriptions : Il est possible de maintenir l’apistogramma cacatuoides dans un volume de 60 litre dans le cas d’un aquarium spécifique, et pour un couple seulement. Si on souhaite le maintenir dans le contexte d’un aquarium communautaire, il est primordiale de posséder un aquarium plus grand : en effet, en période de reproduction, le mâle chassera de son territoire tous les autres poissons qui s’y aventureront.
C’est un poisson qui vit normalement en groupe, avec une hiérarchie établie chez les mâles : le dominant est le reproducteur, et les autres doivent, soit se soumettre, soit partir en quête d’un nouveau territoire, chose impossible en aquarium. C’est pourquoi, on prendra soins de ne maintenir qu’un seul mâle à la fois, même si ceux ci sont les plus colorés.
Au fil des sélections, les éleveurs ont réussis à créer des poissons de plus en plus variés et de plus en plus colorés
La reproduction n’a rien de difficile si on les maintient dans des paramètres corrects. La femelle va trouver une cachette facile à défendre et collera ses oeufs sur les paroies d’un élément de décors lisse ou contre une vitre. Elle s’occupera de ses petits et les protégera durant de nombreuses semaines.
La cachette se trouvant à raz du sol, il faudra éviter de les maintenir avec des poissons de fond trop actifs comme les corydoras.

Pseudomugil gertrudae
Image
Nom : Pseudomugil gertrudae
Origine : Australo-guinéen (Australie, Papouasie-Nouvelle-Guiné, Indonésie)
Taille : 3 cm
Mode de vie : en groupe d’au moins 10 individus
Volume minimum : 60 Litres
: 24-28°C
PH : 5.5-7.5 (dépendra des paramètres de l’éleveur)
GH : 5-15°
Descriptions : Poisson plutôt rare en animalerie comme tous les poissons du biotope australo-guinéen, les meilleur moyens de le trouver sont les bourses d’aquario : en effet, sa reproduction ne présente aucune difficulté si ses paramètres de maintenance sont respectés et si on arrive à préserver les oeufs de la prédation des parents.
Son air de répartition étant très large, on retrouve, en fonction des lieux de pêche des colorations naturelles différentes allant du jaune au bleu
L’aquarium devra être encombré de branches et de végétaux avec, dans l’idéal, une grande partie du sol recouverts de feuilles de chênes ou autres. Il appréciera un léger courant de surface qui leur apportera leur nourriture et dans lequel ils aimeront parfois nager.
C’est un poisson fragile qui ne supporte pas du tout les changements de paramètre : l’aquarium devra être rodé plus longtemps qu’à l’accoutumé avant de l’accueillir et l’acclimatation devra être particulièrement minutieuse. Il ne supporte pas très bien les nourriture séchés du commerce et nécessite donc une nourriture congelée ou vivante.

Athérine Papillon
Image
Nom : Pseudomugil Signifer (Athérine Papillon)
Origine : Australo-guinéen (Australie)
Taille : 4-7 cm selon les lieux de pêche
Mode de vie : En banc d’au moins 10 individus
Volume minimum : 60 Litres
: 23-28°C
PH : 6-7.5
GH : 5-20°
Descriptions : Dans la nature, ce poisson vit en banc de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’individus donc il est impensable de le maintenir autrement qu’en banc important dans nos aquariums.
C’est un poisson que l’on retrouve partout en australie dans des habitats d’eau douce et d’eau saumâtre d’où la large plage de paramètres qu’il accepte. certains spécimens aurait même été découvert dans des biotopes marins.
il s'accommode très bien aux bacs communautaire tant que les autres poissons restent d’une taille similaire à la sienne.
La reproduction se fait naturellement, mais les oeufs comme les alevins sont à la merci des parents
C’est un poisson fragile qui ne supporte pas du tout les changements de paramètre : l’aquarium devra être rodé plus longtemps qu’à l’accoutumé avant de l’accueillir et l’acclimatation devra être particulièrement minutieuse. Il ne supporte pas très bien les nourriture séchés du commerce et nécessite donc une nourriture congelée ou vivante.

Tateur
Image
Nom : Tateurndina ocellicauda (Tateur, Dormeur à queue ocelée)
Origine : Australo-guinéen (Papouasie-Nouvelle-Guinée)
Taille : 6 cm
Mode de vie : En couple ou en Harem
Volume minimum : 40 Litres
: 22-28°C
PH : 6.5-7.5
GH : 5-15°
Descriptions : Aquarium couvert obligatoire si on ne veut pas retrouver son poisson sur la tapis un matin au réveil.
Un aquarium densément planté lui permettra de se sentir en sécurité et de présenter des couleurs plus intenses. Des plantes flottante recouvrant une bonne partie de la surface est aussi recommandé.
Les problèmes de cohabitations en aquarium communautaire ne semblent pas venir de lui la plupart du temps mais des autres occupant. On évitera donc de le faire cohabiter avec des espèces trop vives, plus grandes que lui ou territoriales.
La maintenance de plusieurs harems est possibles mais il faudra s’assurer de posséder une aquarium suffisamment grand pour qu’il n’y ait pas de conflit de territoire.
La reproduction se fait naturellement lorsqu’on possède un couple : le mâle va choisir une cavité étroite, un tube de PVC ou une boite de pellicule photo qu’on aura disposé à cet effet. Il va ensuite y amener la femelle qui y pondera. Il veillera ensuite sur les oeufs jusqu’à leur éclosion. Il arrive souvent que les alevins, qui naissent assez gros, soient à ce moment là la cible de la voracité des parents.

Tetraodon Nain
Image
Nom : Carinotetraodon Travancoricus (Tetraodon Nain, Poisson-Globe Nain)
Origine : Asiatique (Inde)
Taille : 3 cm
Mode de vie : en couple ou en groupe
Volume minimum : 30 Litres
: 22-28°C
PH : 7-8
GH : 5 à 25°
Descriptions : C’est un poisson très intelligent capable de reconnaître la personne qui prend soins de lui. Si vous voulez un animal qui vous reconnais lorsque vous rentrez du travail le soir et que vous n’avez pas la place pour un chien, ce poisson est fait pour vous.
Cependant, c’est un poisson déconseillé aux débutant, tant il est fragile et sa maintenance est spécifique. Il ne supporte pas la nourriture sèche et est presque exclusivement molluscivore : la nourriture congelée, même si elle est acceptée, ne suffira pas et il sera donc nécessaire d’avoir un élevage de physes ou de planorbes à coté pour le sustenter (c’est un gros mangeur).
Même si un nano d’une trentaine de litres suffit à maintenir un couple, il est impératif d’avoir une filtration efficace : du fait de son régime alimentaire très riche, il pollue énormément. Un aquarium bien planté permettra d’absorber une partie de cette pollution mais lui assurera une sécurité relative qui diminuera son stress.
A maintenir en spécifique : il a la fâcheuse habitude de mordiller les nageoires des poissons à l’aide des deux grosses dents qu’il possède, et le sort qu’il réserve aux crustacés est encore pire. Gloup ! Une exception cependant : plusieurs passionnés rapportent qu’une cohabitation avec le Brachygobius Xanthozonus(Gobie Abeille) serait possible, les deux espèce n’évoluant pas aux même périodes de la journée ni aux même strates de l’aquarium.

Crevette Red Cherry
Image
Nom : Neocaridina Davidi (neocaridina heteropoda
Origine : Asiatique (Chine, CoréeS)
Taille : 2 cm
Mode de vie : en groupe d’au moins 10 individus
Volume minimum : 10 Litres
: 4-28°C (optimale 16-24°C)
PH : 6.0-8.0
GH : 4-10°
Descriptions :
La populaire crevette Red Cherry : très prolifique, intéressantes à observer et nettoient en partie l’aquarium. Les maintenir dans une cuve de 10 Litres est possible mais pas conseillé au vu de la nourriture disponible et de la difficulté à maintenir des paramètres stables : car elle passe sa journée à chercher de la nourriture et bien qu’elle supporte une large plage de paramètres, elle n’aime pas du tout les changements trop brutaux. C’est pourquoi son acclimatation se fera au goutte à goutte sur plusieurs jours.
L’aquarium devra impérativement contenir des mousses pour servir de réserve de nourriture aux crevettes. Les plantes flottantes pourront aussi être un plus : leurs racines ont le même rôle que les mousses et elles permettent de garder les nitrates au minimum (les invertébrés y sont plus sensibles).
La cohabitation avec des poissons de petites tailles et calmes mais de la prédation à l’encontre des juveniles sera inévitable : il faudra donc s’assurer qu’elles disposent de suffisamment de cachettes pour se mettre à l’abris.
NB : Il existe différentes sélections très poussées des neocaridinas donnant des individus aux couleurs incroyables : red sakura, blue velvet, yellow neon, orange sunkist, black rose.... Il faudra éviter de mélanger les différentes souches si on ne souhaite pas avoir, à terme, des individus plus ternes à la robe “sauvage” (les néocaridinas sauvages sont brunes ou grises et transparentes)

Crevette Abeille
Image
Nom : Caridina Cantonensis (Caridina Logemanni, Crevette Tiger, CRS, CBS, Red Cristal, Taiwan Bee)
Origine : Asiatique (Chine, Japon)
Taille : 2 cm
Mode de vie : En groupe d’au moins 10 individus
Volume minimum : 10 Litres
: 18-24°C
PH : 5.0-6.5 (sol technique) ou 6.0-7.5 (sol neutre)
GH : 3-8°
Descriptions :
Ces crevettes ont subies des sélections poussées pour obtenir des patrons stables aux couleurs et motifs variés. Les crevettes naines de type Tiger, Cristal ou Taiwan Bee, ont toutes des conditions de maintien similaires : c’est pourquoi beaucoup les maintiennent ensemble dans le but d’obtenir des individus aux patrons spécifiques.
Leur maintenance est un peu particulière : la plupart des individus dont maintenus dans des bacs nanos composés de sol technique; un sol qui régule les paramètres et donne à l’eau de l’aqua une chimie particulière : une eau très douce (avec un KH nul) et très acide (PH< 6.0). L'utilisation de ce type de sol n’est pas anodine et doit faire l’objet de recherches plus poussées pour éviter de faire n’importe quoi lors de la mise en eau. Il existe certaines variétés qui peuvent être maintenues sur sol neutre, mais ça nécessitera de trouver un éleveur qui possède une souche adaptée à ce type de sol.
L’aquarium devra impérativement contenir des mousses pour servir de réserve de nourriture aux crevettes. Les plantes flottantes pourront aussi être un plus : leurs racines ont le même rôle que les mousses et elles permettent de garder les nitrates au minimum (les invertébrés y sont plus sensibles).
La cohabitation avec des poissons de petites tailles et calmes mais de la prédation à l’encontre des juveniles sera inévitable : il faudra donc s’assurer qu’elles disposent de suffisamment de cachettes pour se mettre à l’abris.
NB : Comme pour les neocaridina, le croisement de deux patrons différents détruira la sélection qui a été faite en amont. Cependant, cela pourra donner certains individus aux patrons atypiques. Ces croisement font l’objet de tableau précis et demandera une connaissance plus poussée : il est conseillé aux débutant de se limiter à une souche par bac dans un premier temps.

Ecrevisse Naine
Image
Nom : Cambarellus Diminutus (Least Caryfish)
Origine : Etats Unis
Taille : 3 cm
Mode de vie : En couple ou en Harem
Volume minimum : 20 Litres
: 15-25°C
PH : 6.0-8.0
GH : 5-15°
Descriptions : Ecrevisse Naine, plus pacifique que la plus populaire CPO, son caractère rend son maintien possible dans un bac communautaire en compagnie de crevettes et/ou de poissons. Le tout est d’avoir suffisamment de place au sol pour éviter les conflits. Ne nageant pas, se déplacera uniquement au sol et affectionnera les nombreuses cachettes pour se sentir en sécurité. Le maintien et la reproduction sont faciles en aquarium.
La couleur de la diminutis variera en fonction des paramètres de l’eau (sur sol technique, elle sera d’un bleue translucide) donc inutil de choisir les individu par rapport à la couleur de leur robe.

Il existe d’autres écrevisses naines plutôt répandues dans le lobby, n’hésitez pas à vous renseigner si la maintenance des écrevisses vous tente.
"glouglou, glouglouglou, glou, glou." (bubulle, 2018)
Avatar de l’utilisateur
Kracmak
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 902
Enregistré le: Mer 10 Oct 2018 11:40
Localisation: Clamart (92)

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar fouiny » Lun 18 Fév 2019 12:39

fait un copier coller ici afin qu'il soit présent ici, car sinon les gens viennent plus ici si on met des redirection pour un autre forum.
administrateur: ideeaquario-limousin.fr
Image
Avatar de l’utilisateur
fouiny
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 3038
Enregistré le: Jeu 7 Aoû 2014 00:25

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar sebob63 » Lun 18 Fév 2019 20:39

Très bonne initiative cet article :clap:
sebob63
Grade C
Grade C
 
Messages: 7
Enregistré le: Mar 19 Aoû 2014 17:15

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar marcel le lorrain » Lun 18 Fév 2019 22:51

Bravo Kracmak
:clap:
Avatar de l’utilisateur
marcel le lorrain
Grade A
Grade A
 
Messages: 280
Enregistré le: Lun 3 Sep 2018 16:53
Localisation: lorraine entre briey & verdun

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar Titoune » Mar 19 Fév 2019 10:21

Il y en a tellement qui sont super joli. Dommage que certains d'entre eux soient si difficiles à trouver...
Je risque d'être beaucoup moins présente d'Avril à Septembre. C'est la saison des classes vertes et des colos et j'ai moins de temps qu'en hiver...
Titoune
Grade C
Grade C
 
Messages: 44
Enregistré le: Ven 18 Jan 2019 17:29

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar fouiny » Mar 19 Fév 2019 10:25

top merci ;)
administrateur: ideeaquario-limousin.fr
Image
Avatar de l’utilisateur
fouiny
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 3038
Enregistré le: Jeu 7 Aoû 2014 00:25

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar Kracmak » Mar 19 Fév 2019 11:22

Titoune a écrit:Il y en a tellement qui sont super joli. Dommage que certains d'entre eux soient si difficiles à trouver...


Ce ne sont que les plus populaires : je les ai déjà tous vus en animalerie.
"glouglou, glouglouglou, glou, glou." (bubulle, 2018)
Avatar de l’utilisateur
Kracmak
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 902
Enregistré le: Mer 10 Oct 2018 11:40
Localisation: Clamart (92)

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar DeanMarmont » Lun 25 Fév 2019 10:14

Merci pour cet article bien illustré !!

Quelqu'un sur le forum a-t-il déjà testé la cohabitation de caridina avec des poissons ? Si oui, avec quel type de poissons ? Est-ce ne fût-ce que possible ?

De manière générale, quels poissons de cette liste recommanderiez-vous pour cohabiter avec des neocaridina dans 60L ?
DeanMarmont
Grade A
Grade A
 
Messages: 241
Enregistré le: Ven 7 Déc 2018 15:55

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar Kracmak » Lun 25 Fév 2019 17:43

Chez moi, j'ai de la repro de neocaridinas avec brigittae ou margaritatus dans le bac
"glouglou, glouglouglou, glou, glou." (bubulle, 2018)
Avatar de l’utilisateur
Kracmak
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 902
Enregistré le: Mer 10 Oct 2018 11:40
Localisation: Clamart (92)

Re: [ARTICLE] Quelle Population dans un Nano-aquarium

Messagepar DeanMarmont » Lun 25 Fév 2019 17:52

Kracmak a écrit:Chez moi, j'ai de la repro de neocaridinas avec brigittae ou margaritatus dans le bac


Ok donc tu as neocaridina + brigittae dans le même bac. Tu as dejà testé la compatibilité avec d'autres espèces ?
DeanMarmont
Grade A
Grade A
 
Messages: 241
Enregistré le: Ven 7 Déc 2018 15:55

Suivante

Retourner vers Micro-poissons, escargots et bestioles


 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité